Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 15:39

Depuis le 8 mars, il n’est plus possible de recevoir la télévision par voie hertzienne. Adieu râteaux sur les toits, images brouillées et autres câbles disgracieux qui courent dans les salons ! Maintenant, pour regarder la télévision, il suffit de s’équiper d’un décodeur TNT et de le relier à la télévision. Très simple…

Et pourtant… Une fois encore, c’est l’environnement qui passe à la caisse sur le mode classique du très peu d’impact individuel pour une grosse conséquence collective. Voyons ça de plus prêt.

Un petit calcul très instructif…

Nous avons fait un petit calcul de coin de table qui permet tout de même de tirer des informations très intéressantes, ne serait-ce qu’en ordre de grandeur. Prenons donc un décodeur TNT qui consomme 20W en marche et 4watt en veille. C’est assez classique. Imaginons maintenant que ce décodeur est utilisé 4H par jour pour accéder au programme télé et, le reste du temps, il reste en mode veille…

Cette situation est assez banale est très représentative.

 

A partir d’un coût du kWh d’électricité à 0,12€, nous pouvons maintenant compiler tous ces chiffres et calculer pas mal de choses…

Qu’en est t-il pour les ménages ?

Regarder la télévision coutera donc, à partir du moment où le décodeur TNT est installé, quasiment 4€ par an.

Ce n’est certes pas grand-chose individuellement, mais, si on replace ce chiffre dans le contexte du nombre de décodeurs installés (c'est-à-dire, grosso-modo, en fonction du nombre de postes de télévision), on en arrive à une facture collective astronomique qui va, bien entendu, dans la poche des fournisseurs d’électricité. Autrement dit, cette dépense qui est imposée aux consommateurs, permet au final une rente annuelle substantielle pour les fournisseurs d’électricité. De fait, il y a beau jeu à proposer une aide à l’équipement pour regarder la boite à blabla… Ce qu’on nous octroie majestueusement d’un côté, est repris tout aussi majestueusement de l’autre…

 Et nous ne parlons pas ici des hausse des tarifs de l’électricité, des débats acharnés contre l’effacement (qui permettrait aux consommateurs de réaliser des économies tout au long de l’année), ni même des arguments plus ou moins avérés quand au marché, au réseau ou autre provision qui sont censés justifier les hausses de tarifs ou les baisses de tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque par exemple….

TVenergie

 Là encore, les consommateurs jouent bien leur rôle de vache à lait…

 

Et tout ça, collectivement a bien d’autres impacts…

Passons maintenant à une petite comparaison bien instructive en cette époque où la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et notamment de CO2 remplit les colonnes des journaux et, bien sur, les écrans de la boite à images. Légitimement, consommer d’avantages d’électricité induit une production supplémentaire de cette électricité (merci Lapalisse !).

Utilisons les chiffres fournis par EDF qui affirme que la production d’1kWh d’électricité produit environ 6g de CO2. Ce chiffre correspond à la production issue du bouquet français avec, notamment 80% d’électricité d’origine nucléaire et il ne prend pas en compte l’extraction du combustible ni son transport puisqu’alors, on en arriverait plutôt à environ 63g de CO2  par kWh produit… Bigrement différent. Restons cependant sur ce chiffre d’EDF.

 

Nous pouvons donc calculer la puissance nécessaire, chaque année, pour alimenter les petits boitiers TNT utilisés, comme nous l’avons déjà mentionné, 4H par jour en marche et 20H en veille. Mieux encore, nous pouvons calculer les émissions de CO2 produites et, cerise sur le gâteau, nous pouvons même calculer l’utilisation nécessaire supplémentaire des réacteurs nucléaires. Eh oui ! Produire d’avantage d’électricité signifie aussi utiliser d’avantage les moyens de production ! Ici, il s’agit principalement d’une consommation de base (pas de saute aléatoire de consommation), donc produite à partir de nucléaire… Mieux encore, nous pouvons calculer, en fonction du taux d’équipement des foyers, les émissions de CO2 ou le nombre de journées d’utilisation d’un réacteur nucléaire. Et même analyser l’impact de la fonction veille puisque.

Notons, pour plus de clarté que, si les décodeurs sont effectivement allumés en permanence, la puissance électrique fournie se fait toute l’année. Il est cependant possible de ramener le tout sous une forme de moyenne et de calculer ainsi le nombre de jours nécessaires utiles pour produire ladite électricité.

L’utilisation classique : 4H de télé par jour et 20H de veille

Pour ce qui concerne l’utilisation classique (4H par jour en marche et 20H en veille), nous avons les résultats ci-dessous, en fonction du taux d’équipement.

TotalDecodeurTNT 

Pour un taux d’équipement de 10 millions de décodeurs TNT, ce sera donc 2000 tonnes de CO2 supplémentaires relâchées dans l’air et 12,6 jours d’utilisation supplémentaire d’un réacteur nucléaire. C’est un régal…

A mesure que le taux d’équipement augmentera, bien entendu, les émissions et l’utilisation des centrales suivront… Ainsi, pour 25 millions de décodeurs (mettons ce chiffre en perspectives avec le fait que nous sommes 63 millions de français, ou encore plus de 26 millions de ménages) produiront alors 5 000 tonnes de CO2supplémentaires par rapport à aujourd’hui et nécessiteront 31,5 jours d’utilisation d’un réacteur nucléaire ou encore un peu plus de 2minutes supplémentaires par jour pour tous les réacteurs. 2mn, c’est le temps de 4, 5 ou 6 publicités… Coup triple ! Abrutissement de masse, production de déchets nucléaires et de CO2.

Ces résultats se passent de commentaires supplémentaires !

Les effets de la veille...

Pour ce qui concerne uniquement la veille (20H par jour), nous avons un impact, évidemment moindre mais, bien entendu, loin d’être neutre…

veilleDecodeurTNT

Pour un taux d’équipement de 10 millions de décodeurs TNT, nous avons, uniquement pour avoir le loisir d’avoir une petite diode allumée qui permet d’utiliser machinalement une télécommande, 220 tonnes de CO2 supplémentaires distribuées à tout les vents pour 1,4 jours d’utilisation d’un réacteur nucléaire (ou encore 6mn par jour, toute l’année). Rien que pour la veille… Ici aussi, évidemment, à mesure que le taux d’équipement va augmenter les émissions et l’utilisation des centrales suivra. Ainsi, pour 25 millions de décodeurs TNT, ce sont 550 tonnes de CO2 supplémentaires et 3,5 jours d’utilisation d’un réacteur nucléaire.

Là encore, cette petite veille a de gros impacts… Les immenses risques sociaux et environnementaux inhérents à l’extraction de l’uranium (ressources non infinie dont les stocks s’épuisent très rapidement – il reste moins de 50ans de réserve à consommation constante. On imagine la catastrophe si le recours à l’électricité d’origine non renouvelable continue à croitre fortement…), les risques du transport de ce combustible, le problème des déchets issus des centrales, les risques sanitaires… Autant de problèmes qui s’amplifient par le simple fait d’utiliser une télécommande

Conclusions

La télévision est passée au numérique. C’est un fait et pour y accéder, désormais, il est indispensable de posséder un décodeur TNT. Cette consommation supplémentaire va permettre aux consommateurs d’avoir la joie de dépenser 4€ de plus par an pour faire fonctionner ce petit boitier… 4€ de plus qui s’ajoute aux augmentations des prix de l’alimentation, du gaz, des tarifs des trains,, des loyers, des tarifs bancaires,… 4€ qui pourrait servir à aller voir un film sympathique, à se faire un petit plaisir, à adhérer à une association,… 4€ qui vont grimper proportionnellement au prochaine révision des tarifs de l’électricité…

 

Collectivement, nous sommes rendus coupables de plusieurs milliers de tonnes de CO2 supplémentaires relâchées dans l’atmosphère… Certes, relativement au volume total annuel qui est relâché en France chaque année (plus de 650 millions de tonnes), ce n’est pas grand-chose. C’est même négligeable… surtout pour ceux qui ne voient les conséquences qu’au travers de chiffres…

Cependant, à l’heure où chacun est assommé de culpabilité, à l’heure où la chasse au gaspillage énergétique est menée à grand coup de DPE (diagnostic qui ne tient pas compte de l’utilisation du logement et qui peut donner des résultats très différents en fonction du diagnostiqueur) où l’étiquette énergie vante les produits qui consomment le moins (et profite, à grand coup de marketing, à augmenter les profits des distributeurs,…). A l’heure où les sols suscitent la convoitise pour en extraire du gaz non conventionnel (gaz de schiste) sous prétexte d’indépendance énergétique… A l’heure ou le pétrole suscite la spéculation qui fait augmenter le prix à la pompe. A l’heure où l’énergie s’impose, avec l’eau, comme un enjeu planétaire majeure et source de conflits, nous n’avons rien trouvé de mieux que de passer à la télévision numérique et ainsi d’augmenter notre dépendance électrique et nos émissions de CO2

 

Le monde marche sur la tête ! Quand il s’agirait de promouvoir par l’intelligence de l’éducation la responsabilisation de chacun, nous nous orientons plutôt vers le développement de la télévision (chacun connait son intérêt très limité en matière d’éducation…) et la culpabilisation environnementale.


Nous devons réagir ! Cessons d’être dispersés en une myriade de collectifs ou d’individus. Il est largement temps d’intervenir collectivement pour porter un message fédératif et représentatif de millions de personnes qui ne se reconnaissent pas dans la société de consommation et qui n’acceptent pas la fuite en avant qu’on nous impose.

 

 

Regroupons-nous et ringardisons les comportements cupides, archaïques, purement consuméristes. Rejoignez le mouvement en nous contactant à consommateurs.responsables@gmail.com

 

 


Note : La France possède 58 réacteurs nucléaires en fonctionnement en France pour 19 centrales, soit une puissance d’environ 63GW (63 millions de MW). Chaque réacteur produit en moyenne 1086MW.

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Energie
commenter cet article

commentaires

tv connectée wifi 16/02/2015 11:21

Super article, très clair, instructif., bien sure : Adieu râteaux sur les toits, images brouillées et autres câbles disgracieux qui courent dans les salons !
il était temps

décodeur tnt hd 09/02/2015 11:32

Merci pour cette article qui ouvre bien des yeux à ceux qui consommes sans se rendre compte des enjeux.
Comme tu as dis : La télévision est passée au numérique. C’est un fait et pour y accéder, désormais, il est indispensable de posséder un décodeur TNT !
Qui sont les gagnants ? les perdants ? Nous sommes les perdants à tout point de vous.