Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 17:00

La France a massivement investi dans la filière nucléaire jusqu’à produire aujourd’hui, environ 80% de son électricité par cette voie. Ces investissements gigantesques devant être rentabiliser, l’incitation à recourir à l’électricité domestique à été forte, notamment pour ce qui concerne le chauffage. Ce poste budgétaire représente un poids important de la facture électrique des ménages (plus de 50% tout de même !) et constitue d’ailleurs un facteur d’inégalité territoriale flagrant tant la facture n’es pas la même à Dunkerque, Marseille, Lodève ou Strasbourg.

 

Maitriser l’énergie : une nécessité

Nous le savons tous, la maitrise de la consommation électrique du logement est une source d’économie. Cependant, maitriser la consommation et éviter le gaspillage s’appuient sur deux points :

  • - connaitre sa consommation
  • - savoir faire diminuer sa consommation

 

Loin d’être acquis, ces deux points sont pourtant incontournables et, si quelques comportements de bon sens comme ne pas chauffer avec les fenêtres ouvertes ou éteindre les lumières inutiles sont assez simples à apprendre, il y a bien d’autres solutions, plus ou moins onéreuses et qui ne sont pas forcement accessibles pour tous tel que refaire l’isolation ou acheter du matériel performant.

Cependant, si on connait le message « 1°C en moins c’est 7% d’économie sur la facture de chauffage », force est de constater que ce message a du mal à passer.

Heureusement, une directive européenne vient à notre secours et va nous permettre de pouvoir évaluer nos consommations. Mais ça va nous couter très chers !

 

Payez, payez, vous économiserez …      …un jour !

En effet, les boitiers électriques de nouvelles générations vont être rendu obligatoires et permettrons à chacun de connaitre le suivi de sa consommation. Ca, c’est l’objectif. Notons d’ailleurs que cet investissement a été chiffré à 8 à 9 milliards d’euros par la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies !

 

Qu’en est-il en réalité ?

 

Ces nouveaux compteurs vont donner une information brute, sans conseil, et il reviendra à chacun de se débrouiller pour faire baisser sa facture 

Ces compteurs permettront aux opérateurs de connaitre vos consommation et d’ajuster leur production ce qui a deux conséquences : ils font des économies et ils connaissent votre comportement de consommateur.

Ces compteurs couteront plus de 200 euros !!

Enfin, la fabrication de ces compteurs seront surement délocalisée, alors qu'un conseil personnalisé apporterait une réelle économie à tous (y compris aux opérateurs et au gestionnaire de réseau) et serait non délocalisable.

 

 

Conclusion : le consommateur a encore perdu !

Si la maitrise de la consommation électrique est fondamentale, en revanche, il est intolérable de faire payer au consommateur le remplacement du boitier électrique qui permettra des économies aux opérateurs et dont nous n’avons aucune assurance quant aux données (et à leur utilisation commerciale) qui seront adressées aux opérateurs. Nous demandons que la CNIL soit consultés et qu'un encadrement strict, contractuel et opposable entre les abonnées et les opérateurs soit établi.

Nous ne pouvons pas accepter cette méthode brutale faisant croitre les difficultés des plus précaires, déjà largement exclus de toute possibilité de faire baisser leurs factures.

Si ces compteurs sont une idée intéressante, en revanche, sans conseil adapté, ils sont une illusion. Nous demandons la mise en place d’une concertation quant à l’installation, à sont financement et aux services connexes de conseil, ainsi que la révision de la politique tarifaire générale. Il est en effet insupportable que la tarification soit dégressive, ce qui revient à donner une prime au gaspillage quant il faudrait une tarification progressive, faisant payer plus cher ceux qui consomment le plus (en fonction, bien entendu de critère géographique et de composition du ménage).

 

Enfin, nous savons que le chauffage est le plus gros poste de consommation électrique. Quel est réellement l'intérêt d'un compteur pour découvrir ce que nous savons déjà ? Face à cette supercherie, nous dénonçons un passage en force sous couvert de lobby industriel et dénaturant les objectifs réellement citoyens de la maitrise de l'énergie.

 

AvatarCR

Nous sommes favorables à la maitrise et au suivi intelligent de la consommation mais nous refusons de financer cet investissement bancal ne proposant aucune évolution, ni aucune incitation aux économies d’énergie.

 

Nous sommes favorables, à l'information, la sensibilisation et la pédagogie avec la mise en place d'Agent de la Maitrise d'Energie Domestique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Energie
commenter cet article

commentaires