Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 16:05

Pour plus de détail et une analyse détaillée, voir la page consacrée à ce sujet en cliquant ici.

 

Sauf à innover et donc à s’en donner les moyens, ce qui n’est pas forcement simple si on s’en réfère à l’évolution en cous de l’industrie de l’information où rien de neuf ne semble poindre à l’horizon, l’information se dirige tout droit, vers la constitution de grands pôles soutenus par la finance privée et soumise au risque de la partialité éditoriale. A côté de cela subsiste le modèle soutenu par le secteur public de la production d’information, modèle plus ou moins durable en fonction de l’évolution politique du rapport à l’information.


Les consommateurs doivent ainsi être extrêmement attentifs à l’évolution des sources d’informations et à l’un des fondements de la République française, la liberté. En effet, aucune garanti n’existe quant à la production pérenne d‘une information impartiale.

 

Le recours à l’information sur le media internet est souvent présenté comme l’avenir. Cependant, là encore, la garanti de l’impartialité n’est absolument pas garanti. Afin d’assurer leur liberté éditoriale, certain propose déjà des sites d’informations payant, sur abonnement mais, pour le moment, ils n’ont pas atteint l’équilibre financier démontrant la pérennité de ce media. Gageons qu’ils y parviennent et que ce modèle économique ne soit pas précaire pour garantir une information libre et indépendante.

 

Aujourd’hui plus que jamais, l’accès à l’information est un enjeu de notre liberté et, en tant que vecteur de la responsabilisation de chacun, il importe que chacun puisse disposer des informations lui permettant de construire et structurer son rapport au monde et à la consommation, responsable, bien entendu.

 


AvatarCR La recherche, la comparaison et la critique sont des données essentielles à la construction d’une opinion. Chacun doit en être conscient pour ne pas laisser l’information sombrer dans un greenwashing tel que celui présent dans la publicité par exemple. Il importe à chacun de se donner les moyens de construire un avenir responsable, ce qui passe par une relation à l’information conséquente. Nous consacrons tous un budget à notre information (redevance, abonnement internet, achat de journaux,…). Cependant, cela ne suffit pas à assurer la liberté de la presse. Le lien vital entre les producteurs d’informations et consommateurs d’informations est rompu depuis longtemps et laisse un vide à remplir de ressources, qu’ils s’agissent d’investisseurs cupides ou désintéressés, de produits annexes, d’investissement croisés, de mutualisation,…


 

Une autre voie est pourtant possible, permettant de réinstaller la relation à chérir entre producteurs et consommateurs d’informations. Faute de quoi, l’information deviendra une publicité d’un nouveau genre quant la publicité devrait plutôt devenir une information à visée commerciale.


AvatarCR Les consommateurs soutiennent la presse et réclame une information libre, indépendante et argumentée, qui donne envie et qui instaure une relation de confiance, voire un lien participatif entre les consommateurs et les industries de l’information. L’une des solutions serait peut-être de décrypter le monde tel qu’il est plutôt que de recourir au conglomérat industriel à visée commerciale et non pas informative. Il s’agirait ainsi de développer des modèle déclinant une information de la proximité à l’internationale, parlant des sujets qui intéressent directement les consommateurs et profitant de cette proximité pour susciter l’élargissement des centres d’intérêts. Le recours à la souscription et à l’abonnement sont d’ailleurs surement les possibilités les plus porteuses pour contrecarrer la suprématie grandissante des groupes industriels sur le monde de l’information.

 

 

Ce ne sont que les prémices d’une piste de développement, d’un chantier de reconstruction. Cependant, cette industrie, aussi particulière soit-elle, ne se relèvera pas sans innover. Il pourrait être temps d’intégrer les consommateurs à l’avenir de la presse.

 

Ne laissons pas l’information aux mains de ceux qui s’en servent à des fins particulières. Soyons les acteurs du changement et imposons une presse libre, participative et pérenne.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Actualités et Réactions
commenter cet article

commentaires