Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:27

 

En moyenne, chaque français passe un peu plus de 3H devant la télévision chaque jour ! Bien souvent, il s’agit de regarder des programmes qui sont proposé par les chaines de télévision et qui ne sont, à bien y regarder pas les programmes que les téléspectateurs auraient choisis. Ces programmes sont proposés, à grand coup d’étude marketing pour bourrer les cerveaux, pour satisfaire le téléspectateur moyen, tout en sachant qu’il a l’habitude d’allumer sa télévision et de regarder ce qui lui est proposé. Le libre arbitre et le choix sont mis à mal.

 

Face à ce constat, la télévision et ses responsables ont une obligation. Il nous semble en effet fondamental que les programmations soient dédiées à l’élévation culturelle et intellectuelle du public, ce qui peux très largement se faire sans verser dans le populisme ou l’acculturation. A une époque ou le marketing, la publicité et les études et sondages en tout genres ont remplis la société, nous ne pouvons pas imaginer une seconde que les responsables de la télévision soient à ce point naïf qu’ils n’aient pas l’ambition créative et qualitative.Pour faire simple, il est tout à fait possible d’apprendre en s’amusant, de découvrir avec passion, de se prendre au jeu. Tout cela n’est ni utopique, ni populiste, ni élitiste. TV

Tout cela est simplement possible pour peu que la télévision cesse de prendre le public comme une part de marché statistique mais l’envisage plutôt comme un interlocuteur impliqué. Participatif.

Constat : la banalisation de l'outrage

Le 15 octobre 2010, lors du journal télévisé de la mi-journée, le service public a proposé une interview de monsieur Guerlain lors de laquelle il a tenu des propos outrancier et ouvertement racistes. Ce monsieur était invité pour parler des parfums qu’il avait créés et, à ce titre, a engagé la société qui porte son nom. Nous ne reprendrons pas ces propos ici. Nous nous offusquons en revanche du silence assourdissant du monde de la presse pendant 48H qui n’a pas jugé bon de réagir. Sont-ils persuadés que personne n’a regardé cette diffusion, auquel cas, il s’agit bel et bien de revoir la programmation ? Sont-ils acquis à la possibilité de diffuser de tels propos, ce qui signifierait alors qu’ils doivent immédiatement être démis de leur fonction ? Sont-ils simplement inconscients ou ne contrôlent-ils pas leur diffusion tant ils sont conscient que cette bouillie molle n’a aucun intérêt pour leur personnes, si intelligentes et si éloignées de la vie réelle de la plèbe que nous sommes ?

 

La télévision est aujourd’hui un énorme vecteur de communication et un outil majeur de la consommation. Chaque français est abreuvé de publicité et de discours sans réelles contradiction. Il nous faut bien comprendre que la télévision est un instrument majeur du consumériste (il suffit de voir la teneur des débats à l'Assemblée Nationale à l'occasion des discussions sur la suppression de la publicité sur le service public ! Personne ne parlait de qualité, seul l'économie et les petits calculs se sont faits jour). Nous devons l’appréhender comme telle et quand il nous est proposé de consommer du racisme, nous ne pouvons que dénoncer cette situation. Certes depuis la télévision publique a fait par de son indignation, tout comme la journaliste « étourdie » qui a oublié de dénoncer sur le moment ces propos outranciers. Le parfumeur chez qui le monsieur en question n’a plus le moindre pouvoir, si ce n’est qu’il porte le même nom (et pour cause !) s’est également largement démarqué (évidemment, le business pourrait en pâtir…). Cependant, nous demandons, nous exigeons que la télévision se rebranche sur la société et cesse de diffuser de considérer les téléspectateurs pour des veaux, comme le disait le général en son temps. Au temps de la censure.

 

 


En conséquence, nous demandons fermement pour chaque chaine hertzienne, qui utilise donc un système de diffusion appartenant à la sphère publique :

 

  • - de respecter son partenariat technologique avec la République en utilisant les canaux de diffusion dans un esprit républicain, soit en proposant des programmations axées sur l’élévation intellectuelle du public, son éducation, son information impartiale
  • - de contribuer au développement des arts et de la culture
  • - de déclarer ouvertement son engagement au pluralisme et à la contradiction
  • - de se dégager des relations commerciales avec leurs partenaires économiques clairement identifiés comme étant désengagés d’un esprit de progrès (cela étant tout à fait possible au travers de l’instauration de critère objectif sociaux, environnementaux et culturels) 

Nous demandons plus globalement la révision du cahier des charges des diffuseurs hertzien de télévision afin que ces critères qualitatifs à visée de progrès de société soient intégrés et représentent le cadre objectif de la construction des programmes.

 


 

La télévision peut tout à fait proposer des reportages, des films, des animations porteuses d’éducation, d’informations, de connaissances. Le loisir et l’éducation ne sont pas étranger l’un à l’autre.

 

Nous sommes les consommateurs de la télévision. N’oublions jamais que nous avons le pouvoir et le devoir de l’éteindre.

 

Pour terminer, nous soutenons à 100% l’action silencieuse du samedi 23 octobre 2010 à 15H au 68 avenue des Champs Élysées ou chaque personne détenant des produits de la marque Guerlain est invitée à les rapporter en face du magasin en signe de protestation ou d’indignation.

 

Pour réagir à cette article, écrivez-nous ou rendez-vous le 23 octobre 2010 à 15H sur les Champs !

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Actualités et Réactions
commenter cet article

commentaires