Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 15:58

Pour plus de détails, prenez 5mn pour lire la page permettant d'arriver aux conclusions présentées ici !

 

La TVA s'applique indistinctement chacun d'entre nous. Quelque soit sont taux, chacun y est soumis, quelques soient ses moyens. A contrario, l'impôt sur le revenu, progressif (et plafonné - le fameux bouclier fiscal...) permet de multiples défiscalisation pour peu toutefois que l'on ait les moyens d'y accéder.
TVA-copie-1

 

Ainsi, la consommation (rappelons que la TVA représente aujourd'hui quasiment 50% des recettes de l'état) est-elle fortement fiscalisé pour un taux de TVA qui, finalement, s'apparente fortement à une prise en otage de l'évolution de notre consommation par le fait qu'il s'agit d'une dépense incompressible (chacun d'entre nous doit recourir à la consommation du simple fait que nous n'avons pas forcement un jardin, de l'eau pure, une éolienne,...).

 

L'iniquité de l'accès à la consommation induit une impossibilité de faire progresser dignement la responsabilisation de chacun du fait que la très grande majorité des citoyens ne peut pas accéder aux produits générant des économies immédiates (type économie d'énergie par exemple) ou à moyen ou long terme (impact sur la santé des produits alimentaires, qualité des  revêtement, des peintures,...). Il importe aujourd'hui de redonner à chacun la possibilité de ne pas subir la consommation mais de l'orienter, de la diriger et d'en être, non plus le simple client en bout de chaîne mais en réel partenaire.


Aucune association de consommateurs ne se prononce, arguments à l'appui, sur ce changement du fait qu'il s'agirait là d'une remise en question du consumérisme quelles chérissent !


Cette irresponsabilité et leur positionnement marketing en faveur de consumérisme signe un ancrage complice dans un modèle de consommation qui nous a conduit aujourd'hui dans le mur en terme social, environnemental et économique. Cela ne peut plus durer et ne doit plus durer. Réagissez ici si, vous aussi, vous souhaiter que les consommateurs reprennent part à l'évolution de la consommation dans un objectif partenarial et responsable.

 

Nous proposons ici un premier exemple fort de ce que pourrait être une fiscalité responsabilisante, basé sur l'équité de la contribution et permettant à chacun de profiter des innovations, de s'investir dans la consommation responsable et d'adresser un signal fort aux producteurs, industriels et distributeurs.

  • Nous demandons donc à ce qu’un très large débat soit organisé afin de supprimer, à moyen terme, la TVA, dans le plein accord avec l’ensemble des partenaires européens (la modification des taux de TVA se fait aujourd’hui à l’échelle européenne).
  • Nous réclamons l’accès pour tous à une consommation responsable, ce que la suppression de la TVA permettra, ce qui sera aussi un effet de levier industriel considérable
  • La décote de 10%, même plafonnées provoque d’importante défiscalisation qui n’ont pas réellement lieu d’être. Nous demandons ainsi à ce que le plafond de cet abattement pour frais professionnel soit abaissé ou que les fond collecté en la matière soient attribué à la possibilité pour chacun de bénéficier de moyen de transport, de restauration et de service digne au regard des difficultés de gestion de la vie quotidienne engendrée par les horaires de travail (garde d’enfant, restauration, temps de transport,…) 
  • Nous souhaitons enfin que, d’une manière générale, l’impôt sur le revenu soit revu sous le prisme de l’équité républicaine en demandant à chacun de contribuer à hauteur de son potentiel.

 

La suppression de la TVA et la ré-équitabilisation de l'impôt sur le revenu permettront à chacun de pouvoir investir le champ de la consommation responsable. Si certains pensent que ce coup de pouce magistral au pouvoir d'achat responsable ne saurait augurer qu'un afflux vers une consommation effrénée de produit inutile, polluant, abrutissant ou autre, il suffit de proposer une extrapolation de la surconsommation actuelle pour constater que ce n'est tout simplement pas possible ! En outre, faisons aussi le pari de l'intelligence et du partenariat responsable entre les consommateurs et l'industrie. Enfin, n'oublions pas que ce transfert de fiscalité rendra surtout plus accessible l'ensemble des produits, à commencer par les produits qualitativement porteur de progrès et de confort économique et environnemental. L'éducation doit ici jouer un grand rôle et, les fonds dégagés par les économies structurelles du fait de la suppression de l'administration dédiée à la TVA pourra permettre de la financer.

 

L'avenir sera collectif, faisons le pari que nous le réussirons.

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Fiscalité
commenter cet article

commentaires