Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 22:51

Ce vendredi 1er avril, mauvaise blague, le prix du gaz vient de subir, encore une fois, une hausse. 5,2% de plus qui vont plomber les factures annuelles des consommateurs d’une bonne cinquantaine d’euros pour peu qu’ils l’utilisent pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson. C’est à croire qu’on nous oblige à choisir entre ces trois usages ! Depuis un an, le prix du gaz aura pris pas moins de 21%. Pire, depuis 2005, c’est 61% d’augmentation que nous devons subir. Face à cela, il convient de signifier notre refus d’être les otages d’une gestion inique.

 

Cette hausse s’inscrit dans la logique des fournisseurs et avec l’assentiment bienveillant de la commission de régulation de l’énergie (CRE). Ces décisionnaires n’ont visiblement pas les mêmes préoccupations que des millions de consommateurs. Nous prônons un usage responsable de l’énergie domestique et, dans cet objectif, nous ne pouvons tolérer cette nouvelle hausse qui n’est absolument pas inscrite dans une démarche de responsabilité de la part de la CRE, du gouvernement et des fournisseurs.

 

Les 5,2% annoncés proviennent d’un calcul parfaitement froid et déshumanisé basé sur une équation mathématique qui indexe le prix du gaz sur le montant des grands contrats, de long terme, contractés auprès des principaux fournisseurs. Or, dans le même temps, des contrats de court terme sont signés à des tarifs moindres. En profitant de la volatilité des marchés et donc de prix qui peuvent s’avérer bien inférieurs aux tarifs négociés sur le contrat de long terme. Cette spéculation de court terme permet donc aux opérateurs français de fourniture de gaz d’acheter du gaz à des prix inférieurs sans pour autant que ces achats n’entre dans le calcul global du prix du gaz facturé aux consommateurs. Ce comportement est parfaitement contraire aux intérêts de la collectivité que représentent les consommateurs et ne profite qu’à la trésorerie et aux actionnaires des opérateurs gaziers. Nous, consommateurs, refusons fermement d’être les vaches à lait de ces opérateurs. Nous demandons la renationalisation intégrale du marché du gaz et la fixation d’un tarif progressif et social taxant les gaspilleurs. Par ailleurs, nous nous élevons contre la stratégie des actionnaires et notamment contre l’état qui, avec 35% des parts dispose d’une minorité de blocage qu’il n’exerce absolument pas. Ce comportement qui nous rend complice de cette situation est insupportable.

 

Nous dénonçons enfin l’annonce de blocage des prix envisagées par le gouvernement jusqu’à 2012. Si nous respectons notre engagement d’indépendance politique, nous dénonçons un comportement parfaitement électoraliste. Nous demandons en effet ce qui peut justifier d’un point de vue technique, scientifique, économique et responsable la date choisie de 2012. Si ce n’est une simple concordance de calendrier électoral, nous estimons qu’il s’agit là d’une utilisation politique nauséabonde de la misère engendrée pas un laisser-aller patent.


En conséquence :

  • -  en cette période de grave montée des inégalités sociales et de la précarité énergétique, nous demandons le retour dans le giron public d’une politique responsable des opérateurs de l’énergie
  • -  nous demandons l’abandon pur et simple de l’utilisation de l’équation actuelle du calcul du prix du gaz au profit d’une politique de tarification incitative permettant à chacun de disposer d’une ressource à un prix cohérent et produisant des prix prohibitif à destinations des gaspilleurs patentés
  • -  nous demandons la mise en place d’une politique de coopération internationale vigoureuse visant à limiter l’utilisation des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) et du nucléaire, au profit des énergies renouvelables
  • -  nous demandons enfin un exposé clair et argumenté des motifs justifiant d’un éventuel blocage des hausses de tarifs jusqu’à l’élection présidentielle de 2012  


La consommation responsable repose entre autre sur un contrôle des orientations budgétaires impactant sur chacun

. Cela induit de fait l’autorisation de recourir à toutes les solutions permettant d’assurer pour chacun des conditions de vie dignes. En cela, nous revendiquons la possibilité pour la collectivité de recourir à la nationalisation de secteurs mis en danger par les soubresauts du marché ou les effets conjoncturels. Rien n’étant immuable, la responsabilisation s’autorise le recours au moyen lui permettant d’assurer ses objectifs. Il va de soi que les arguments basé sur les impossibilités du fait de la loi du marché ou des exigences européennes ne peuvent être reçues puisqu’il n’est de situation que le législateur ne puisse s’autoriser à envisager. Il s’agit de courage et de respect des idéaux républicains.

 

 

Parce que la consommation responsable est intimement liées au contexte républicain, nous affichons ici clairement notre attachement à ces idéaux que nous estimons, une nouvelle fois, bafoué par cette hausse des tarifs du gaz, par leur genèse et pas la conjugaison qui est faite de cette hausse avec celles de l’essence, de l’électricité, des pris de l’alimentation, du prix de l’immobilier,… Nous ne sommes pas des vaches à lait.

 

 

Si vous soutenez notre positionnement, si vous souhaitez réagir et, mieux encore, si vous pensez qu’il est nécessaire que nous unissions nos efforts pour porter haut notre exigence d’une société responsable, rejoignez-nous !

 

Ecrivez nous à consommateurs.responsables@gmail.com

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Actualités et Réactions
commenter cet article

commentaires

consommer moins 19/08/2011 22:55


C'est une bien mauvaise nouvelle pour le consommateur en effet. Mais je ne vois pas en quoi cela choque le côté écologiste du consommateur responsable. Augmenter les prix des matières première,
c'est le meilleur moyen d'encourager les économies de ces matières. Plus l'énergie est chère, plus le budget pour les économies d'énergies seront élevés. Je ne parle pas que du budget individuel
moyen, mais aussi du budget dans la recherche et le développement de solutions moins énergivores...