Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:33

 

Qui n’a jamais pratiqué les transports en commun ou les axes routiers aux heures de bureaux, n’a pas connu les joies de la promiscuité, des retards et des angoisses liés à l’organisation de la vie privé (récupérer les enfants ; disposer de temps libre disponible pour le secteur associatif ou pour soi-même ; prendre le temps de faire vivre mon quartier, mes commerçants locaux,…) !

Qui ne s’est jamais dit « quel temps perdu ! Et je ne peux même pas lire car il y a trop de monde et je fais 2 changements de métro) » ?

 

Les déplacements entre le domicile et le lieu de travail empiètent de plus en plus sur les conditions de vie, notamment dans les grandes métropoles. La région Ile de France en est un très bon exemple.

Citation Stif

Pour les actifs, le budget temps consacré à se déplacer par jour est en moyenne de 100 minutes. Les déplacements allers-retours entre domicile et travail représentent donc les trois quarts du temps passé à se déplacer quotidiennement par les Franciliens actifs.

 

La concentration des emplois à Paris et dans les Hauts de Seine (respectivement 32% et 16% des emplois de la région) impose ces déplacements pourtant difficilement supportables pour beaucoup.

 

Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui pourraient, partiellement en tout cas, pratiquer une partie de leurs activités tout à fait normalement, sans se rendre quotidiennement sur leur lieu de travail. La croissance des emplois « sur ordinateur » et les possibilités offertes par les TIC permettent de disposer de son environnement de travail où que l’on soit. En outre, la concentration des activités (La Défense, les Moulins de Pantin, par ex.) va encore accroitre la pression sur les transports en commun!

 

 

Il est pourtant possible d’améliorer les conditions de vis de chacun, en redonnant de la vie à nos villes au travers de la présence, du lien social et de l’activité économique. En ce sens, l’installation de « Maison du travail », endroits destinés à accueillir notamment les salariés, à proximité de leur domicile, constitue l’une des solutions à la problématique des déplacements. Il a d’ailleurs été clairement démontré que si les distances domicile- travail augmentent en moyenne en Ile de France, elles diminuent de 15% dans certains pôles emploi-habitat de la périphérie. Les « Maisons du travail » pourraient contribuer à déployer ce fait en offrant aux salariés le souhaitant, la possibilité d’effectuer une partie de leurs activités professionnels à proximité de chez eux. Certains peuvent même choisir de travailler chez eux et pratiquer le télétravail.

 

Ces endroits présentent de nombreux avantages. Localisés en centre-ville, ils apportent de la vie dans la ville (et favorise donc le maintien voire le développement du commerce de proximité, indispensable au lien social). Ils offrent du crédit-temps aux salariés, diminuent le stress des transports, responsabilisent les salariés dans leur mission. Ces endroits permettent aussi la rencontre entre salariés d’horizons différents ce qui permet l’enrichissement de chacun. Les chômeurs doivent aussi profiter de ces endroits pour rencontrer et échanger avec des salariés. L’entreprise y gagne aussi en épargnant le « stress » des déplacements et en le réinvestissant en termes de productivité. L’organisation et le management du travail peuvent et doivent supporter cette évolution structurelle et comportementale.

 

D’un point de vue environnemental, ces solutions de proximité participent, entre autre, à la réponse à la hausse des émissions de CO2 (55% des déplacements sont mécanisés et notamment en voiture) !

 

 

Offrir la possibilité à chacun de travailler, ne serait-ce qu’une journée par semaine, à proximité de chez lui (ou chez lui), crée les conditions d’une dynamisation de la vie de quartier. Ainsi, il redevient possible de vivre dans des villes où le seul accès à la consommation n’est pas le temple institutionnalisé qu’est la grande surface. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une réappropriation de la consommation par les consommateurs qui pourrait, à l’extrême, réorganiser leur cadre de vie en fondant, sous forme coopérative par exemple, des commerces et des services (du type AMAP, dans la mouvance « locavore » ou sous forme de mutualisation).

 


Les consuméristes défendent mordicus le pouvoir d’achat et l’accès à des produits toujours moins chers en oubliant totalement les conditions de production et de consommation. La consommation responsable s’inscrit complètement en faux et prône une consommation réfléchie, au bénéfice de chacun et dans le respect de tous. L’amélioration de la vie dans la cité est l’une de ces conditions et le télétravail, sous ses différentes déclinaisons (à domicile ou en « Maison du travail ») y participe sans grever la nécessité des combats en faveur d’une vie digne et d’un pouvoir d’achat responsable.


 

Les consommateurs peuvent donc légitimement s’inscrire en partenaires attentifs et force de propositions en matière d’organisation du travail : plus de temps pour mieux consommer c’est donner du sens à la consommation, vivre sa ville et défendre le droit au choix.

 

Prochainement, une analyse pour ceux qui ne peuvent malheureusement pas profiter de ce type de solutions...

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable.over-blog.com - dans Transport
commenter cet article

commentaires