Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : conso-responsable.over-blog.com
  • conso-responsable.over-blog.com
  • : Choisissons notre consommation. Ne la subissons pas. Les associations de consommateurs ne font que défendre la société de consommation. « Consommer, consommer, toujours plus… » Au mépris de la qualité et de l’éducation qui mènent pourtant à la liberté de choisir et d’agir. Elles sont complices et nous envoie dans le mur. C’est un fait ! La société de consommation détruit le lien social, dévore l'environnement. Face au consumérisme, regroupons-nous !
  • Contact

Rejoignez-nous ?

Contacter nous en écrivant à consommateurs.responsables[@]gmail.com

 

Rejoignez-nous pour défendre la consommation responsable et faire avancer sa prise en compte par tous

 

Choississons notre consommation

 

Ne la subissons pas

Recherche Dans Ce Site

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 11:37

Petit retour en arrière…

En 1996, le timbre coutait 0,46€. En 2003, il passe à 0,50€ puis à 0,53€ en 2005, 0,54€ en 2006, 0,55€ en 2008 et 0,56€ en 2009.

Le 1er juillet 2010, il est passait à 0,58€. On a donc vu le prix du timbre grimper de 0,10€ en 7ans… A ce rythme là, dans 10 ans, il sera à 0,66€ (soit, pas loin de 4,5 francs pour marquer les esprits).

Faisons un petit calcul.

Le surcoût occasionné par la hausse du 1 juillet 2010 coutera, en moyenne, environ 0,1€ par mois et par ménage, soit, 1,2€ par an pour chaque ménage. Nous sommes aujourd’hui, en France, environ 27 millions de ménages, donc, ce sera, environ 32,4 millions d’euros supplémentaires engrangés par le trésor public par an (16,2 millions d’euros sur 6 mois en 2010). A titre de comparaison, cela correspond à l’embauche de 3000 professeur des écoles… Bien entendu, ce n’est qu’à titre de comparaison car, chacun sait qu’actuellement, ce surplus touché par le trésor public ne sert pas à embaucher des enseignants, porteurs de savoir et catalyseur de richesses à partager à venir.

 

Certes, nous savons que l’utilisation du courrier postal diminue tous les ans au profit d’autre mode de communication tel que le téléphone et l’e.mail par exemple. Toutefois, on peut s’interroger sur le message caché derrière cette hausse. A l’heure où l’on dénonce la défaillance de la lecture et de la qualité de l’écriture chez les enfants, on peut s’alarmer de la taxe de l’écriture à laquelle correspond le timbre, qui profite à un mode de communication texto ou e.mail dévastatrice. On sait pourtant que la maitrise de l’écriture et de la lecture sont des piliers indispensables au progrès collectif d’une société. Ces hausses des prix simplement économique sont donc, pour nous très inquiétantes.

Défaillance de service public

Nous souhaitons ici nous alarmer sur un détournement du sens profond de la fonction public. Chacun d’entre nous est déjà allé à la poste pour acheter un carnet de timbre. A cela, il n’est rien d’extraordinaire. En revanche, souvenez-vous de ce qui vous a été remis contre vos euros… Le préposé vous a remis un carnet de timbres rouge.

Mais pourquoi a-t-il fait cela ?

Non qu’il soit partisan de plumer le gogo. Il a surement une consigne l’invitant à proposer ce petit carnet rouge. Comme l’ensemble des services de la poste et même, ce qui est alarmant, l’ensemble de la population, chacun a assimilé le timbre à ce petit bout de papier rouge… Même les prépayés sont aujourd’hui estampillé d’un petit coin rouge au tarif de 0,58€ aujourd’hui.

 

Il existe pourtant un timbre permettant un envoie dans les même conditions de poids (20g) et qui coute moins cher. Ce timbre éco coute, à l’unité, 0,53€.

 

Nous demandons donc officiellement à la poste de nous expliquer pourquoi ce timbre, moins cher et rendant le même service, n’est pas proposé a priori à l’ensemble des usagers de la Poste ?

Timbres

           Avons-nous donc a priori tous besoin d’un service rapide (soyons gentil…) pour payer nos factures, envoyer nos vœux ou tout autre courrier ? Bien sur que non. En procédant de la sorte, la poste fait profiter au trésor public d’une manne annuelle d’environ 80 millions d’euros (3800 professeurs des écoles). Si ous sommes partisans d’un service public juste et donc abondé par l’ensemble des citoyens, nous pensons toutefois que cela ne doit pas passer par des contributions de ce type et qu’avant de « taper » toujours sur les mêmes.

Il serait bon de commencer par lutter contre la gaspillage de l’argent public au travers d’une réorganisation de certaines administration, une simplification de la collecte de l’impôt, une réaffectation du montant de la TVA dans l’impôt sur le revenu, assorti d’une suppression pure et simple de la TVA, supprimer les niches fiscales orientées vers la spéculation au profit de réduction pour l’investissement dans le monde associatif, culturel, artistique, dans la recherche,…

Il existe bien des solutions pour remettre d’aplomb les finances publiques sans, systématiquement procéder à la fuite en avant consistant à taxer toujours plus les consommateurs. Ces démarches sont en complète opposition à l’avènement d’une société responsable, composé de citoyens responsables de leur consommation et de leur comportement au sein d’une société gouvernée en toute responsabilité et en toute rigueur économique (la rigueur n’est rien d’autre que la qualité de la gouvernance de l’économie et, notamment, de la gestion des ressources et des dépenses).

 


Nous demandons donc :

  • à la Poste de proposer systématiquement aux usagers des timbres au tarifs éco
  • à chaque usagers d’exiger des timbres aux tarifs éco
  • au trésor public de pratiquer une gestion des fonds publics rigoureuse, ce qui permettra de libérer les consommateurs et l’ensemble des ménages, d’une pression croissante et étouffante
  • de repenser l’impôt sous le jour républicain, au profit de tous et d’un développement d’une société responsable

 


 Dans l’attente de vous croiser au bureau de Poste, n’oubliez pas, demander plutôt les timbres éco !

 

Pour toutes remarques, propositions, idées, écrivez nous ici ou, directement à consommateurs.responsables@gmail.com 

 

N’oubliez pas non plus de nous rejoindre. Sans vous, ces informations ne pourront pas exister et nous ne pourrons pas non plus nous concentrer pour produire les informations indispensables pour vous, vos combats du quotidien et le développement d’une société responsable dont nous n’aurons qu’à nous féliciter.

Partager cet article

Repost 0
Published by conso-responsable - dans Consommation
commenter cet article

commentaires